Marion Darras

20/07/2022

Est-ce que tu peux déléguer la rédaction de ta newsletter ?

Est-ce que tu peux déléguer la rédaction de ta newsletter ?

Rédiger ta newsletter, oui ça prend du temps, surtout si ta fréquence d’envoi est soutenue – 1 fois par jour, plusieurs fois par semaine ou 1 fois par semaine.

Même si tu aimes rédiger tes contenus, tu peux être tenté·e de déléguer la rédaction de tes newsletters et récupérer 1 à 2 jours de travail par mois (plus ? oui OK plus, je te l’accorde 😉 )

La newsletter a une position tellement stratégique dans ton entreprise que tu ne peux pas la déléguer n’importe comment.

En 3 ans, j’ai accompagné plus de 30 entreprises pour mettre en place leur newsletter et lui donner plus d’impact.
J’ai vu de super modes de fonctionnement. Des moins bien aussi.
Et j’ai moi-même commis des erreurs.

Dans cet article, je t’explique les critères à réunir pour savoir si déléguer la rédaction de tes newsletters est envisageable pour ton entreprise, et dans quelles conditions.

SOMMAIRE

1/ À quoi sert ta newsletter (pour de vrai) ?

2/ Pourquoi envisager de déléguer la rédaction de tes newsletters ?

3/ Les 2 façons de déléguer ta newsletter

1. À quoi sert ta newsletter (pour de vrai) ?

Faire l’impasse sur le rôle de la newsletter dans ton entreprise dans un article comme celui-ci, c’est comme faire du vélo en oubliant de mettre une selle.
Je ne détaille pas l’image, tu vois très bien la scène.

C’est l’heure du schéma :

schema expliquant le role de la newsletter dans le tunnel de conversion

Comme tu le vois, ta newsletter est là pour entretenir la relation avec ton audience, au sein de laquelle tu as des prospects.
Toute ton audience n’est pas composée de prospects, et c’est normal. Mais ça, c’est un autre sujet.

Donc, ta newsletter a vocation à amener vers un autre outil : celui sur lequel tu convertis.
Tu me suis ?
Un appel découverte, un webinaire, un atelier, une page de vente, etc.

Ta newsletter soutient tes actions commerciales.
Ta newsletter soutient les efforts que tu fais pour agrandir ton audience et chercher de nouveaux prospects.

Ta newsletter ne vend pas directement : elle amène vers un outil que tu utilises pour vendre.
Oui je me répète mais c’est super important de comprendre ça.

C’est clair pour toi ? On continue !

 

2. Pourquoi envisager de déléguer la rédaction de tes newsletters ?

La relation avec tes prospects, c’est 80% de ton travail au sein des actions commerciales que tu réalises, en particulier si tu vends des prestations premium.

Pourquoi ? Parce que tes prospects ont besoin de te connaître, de te faire confiance.

Ils ont besoin d’être rassurés avant d’investir dans ce que tu proposes.
Surtout si l’investissement financier que tu demandes est conséquent pour eux.

Et, en entretenant le dialogue avec tes prospects, ta newsletter t’aide à les rassurer. Tu maintiens l’échange, tu parles de ce que tu fais, de comment tu le fais, des résultats qu’obtiennent tes clients, etc.

Ta newsletter a donc un rôle stratégique pour ton développement commercial.

La rédiger demande d’être au plus près de ton entreprise pour en connaître les projets, les actions commerciales prévues, les actualités, les coulisses, etc.

À partir de là, tu as 2 options :

La rédiger toi-même, puisque tu es la personne la mieux placée pour savoir tout ce qui se passe dans ton entreprise
Problème n°1 : en tant que dirigeant·e, ton temps n’est pas extensible. Et là, tu n’as pas besoin de schémas pour savoir de quoi je parle.
Problème n°2 : tu connais tellement tes sujets que tu manques de recul et oublies de parler de tout ce qui te paraît évident, mais que tes prospects ne savent pas (et souvent la clé est là)

Faire appel à un prestataire
Un prestataire qui saura s’imprégner de ton entreprise, suivre son actualité, et écrire mot à mot comme toi tu écrirais

3. Les 2 façons de déléguer ta newsletter

Ici, je vais te parler des 2 façons qui fonctionnent le mieux, parmi toutes les organisations que j’ai vues chez mes clients et que j’ai testées moi-même.

Option 1 – La délégation complète

Tu délègues la rédaction et la programmation de tes newsletters.

Selon ton fonctionnement et selon le prestataire que tu choisis, tu peux aller plus ou moins loin dans la délégation :

  • Rédaction + programmation
  • Proposition de sujets + rédaction + programmation + reporting

Si tu choisis cette option, j’attire ton attention sur un point très important : ton prestataire est expert de la rédaction, si possible expert en copywriting, mais n’est pas expert dans ton domaine d’activité.

Si tu veux que tes newsletters fonctionnent, c’est à toi de donner de la matière à ton prestataire en charge de tes newsletters.

Petit bémol : si tu rédiges tes newsletters à un rythme soutenu (plusieurs fois par jour, plusieurs fois par semaine), la délégation complète de tes newsletters représentera un certain investissement.

Option 2 – Tu choisis un prestataire qui te guide dans la rédaction

Et je ne parle pas d’une énième formation en ligne.

Cette option est particulièrement adaptée si tu veux continuer à rédiger toi-même tes newsletters, mais que tu as besoin :

  • d’un regard extérieur pour les rendre plus impactantes
  • de temps d’échange pour interroger les sujets que tu choisis
  • de comprendre tes chiffres et en déduire des actions à mettre en place pour améliorer tes résultats

En pratique : tu es assuré·e de diffuser des newsletters de qualité, qui engagent tes abonnés, et tu sais comment réagir quand ton taux d’ouverture ou ton taux de clic sont moins bons que d’habitude.

Et en bonus : tous les conseils que tu reçois dans la rédaction de tes newsletters, tu peux les appliquer sur tous tes contenus.
Tous.

Ces 2 options, ce sont celles que je propose depuis maintenant 3 ans et qui ont aidé mes clients à augmenter leur taux d’ouverture, pour certains de 20% à une moyenne de 48%, et ça en 3 mois.
Augmenter le taux d’ouverture est le 1er objectif pour 90% de mes clients. Après nous en fixons d’autres selon les projets de mes clients.

Tu peux prendre rendez-vous dans mon agenda pour parler de ta problématique et voir si mes offres peuvent te correspondre.

Si tu es de la team « je passe à l’action maintenant » comme Émilie qui a augmenté son taux d’ouverture de 40% en 1 mois seulement, tu seras rapidement fière des interactions que tu génèreras avec tes abonnés.

résultat client suite à une collaboration de 3 mois sur sa newsletter avec augmentation du taux d'ouverture et du taux de réponses recues

 

On reste en contact ?
Suis-moi sur LinkedIn  ou inscris-toi à ma newsletter 

lire les autres articles de la catégorie :

Rejoins l'Atelier du mail

5 minutes par semaine pour écrire des newsletters de haut vol

La newsletter conçue pour les coachs, consultants et formateurs, qui cherchent des conseils simples pour écrire des newsletters et séquences emails de haut vol
Si tu es épuisé·e par l’abondance de contenus et les messages automatisés, tu vas l’adorer !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.